La commission mixte paritaire de députés et sénateurs a émis, le 25 juillet dernier, un avis favorable au projet de loi Energie Climat portée par notre gouvernement. Cet accord marque la prise de conscience trans-partisane de l’urgence écologique et climatique.

L’objectif majeur et l’ambition de ce projet de loi est d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050.

Les axes principaux du projet de loi Energie-Climat sont:

1. Réduire notre consommation d’énergies fossiles de 40% d’ici 2030. Cet objectif induit la fermeture des quatre dernières centrales à charbon d’ici 2022.

3. Réduire à 50% la part d’électricité provenant du nucléaire d’ici 2035

3. Lutter contre les passoires thermiques, en passant par une phase d’incitation qui renforce l’arsenal de mesures incitatives en faveur des rénovations énergétiques, une phase d’obligation de travaux avant 2028 et une phase contraignante, dont les modalités seront définies par le parlement en 2023 et par la convention citoyenne pour le climat.

4. Mieux suivre et optimiser notre politique climat, à travers la mise en oeuvre d’un « budget vert, d’une feuille de route quinquennale de la rénovation énergétique des bâtiments, de la loi de programmation quinquennale pour le climat »… 

Plus d’informations sur le projet de loi > https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/2019.06.29_fdr_dp_loienergieclimat.pdf