J’ai interrogé mardi 4 mai à l’Assemblée Nationale Brigitte Bourguignon, ministre déléguée à l’Autonomie, sur le sujet de la désertification médicale dans les Alpes-Maritimes.