Elisabeth Borne a précisé dans l’hémicycle que la transition écologique initiée depuis 3 ans, et mise en oeuvre notamment au travers de la loi d’orientation des mobilités (LOM) se poursuivra, malgré la crise économique. L’idée de « ne rien céder, d’accélérer » est au coeur des objectifs, qui incluent la création d’emplois dans les secteurs de la rénovation thermique, de la mobilité électrique ou encore des énergies renouvelables.

Le forfait mobilités durables est toujours d’actualité, comme je l’ai demandé, avec 22 de mes collègues députés, la semaine dernière.