J’ai voté pour une proposition de résolution visant à reconnaître et à condamner le caractère génocidaire et de crime contre l’humanité du traitement des Ouïghours en Chine.

Les Ouïghours, groupe musulman d’origine turque présent dans une région sous contrôle de la Chine, sont victimes depuis 2014 de plusieurs faits relevant des critères de crime contre l’humanité et violence génocidaire: déportations, internements massifs, travaux forcés, violences, destruction de patrimoine culturel, stérilisation forcée.

Une telle reconnaissance du crime contre l’humanité par le Parlement ou l’Etat n’a certes pas de valeur juridique incontestable : il appartient aux juridictions internationales de déclarer un génocide.

Cependant, nous nous accordons sur la valeur symbolique que peut revêtir une reconnaissance officielle du Parlement, comme l’ont précédemment fait, entre autres, les Parlements britannique, belge et néerlandais.