J’ai demandé aujourd’hui au Premier ministre Jean Castex de quelle manière le Gouvernement compte continuer à agir pour protéger les Français face à la hausse des coûts de l’énergie.
En réponse à ma sollicitation, le Premier ministre a annoncé la hausse de 10 % du barème kilométrique pour mieux tenir compte de l’augmentation des prix.
Cela s’ajoute à la mise en place d’un chèque énergie complémentaire, au versement d’une « indemnité inflation » de 100 euros à 38 millions de Français, au gel des prix du gaz et au plafonnement à 4 % (au lieu de 15) de la hausse des prix de l’électricité.
Cela représente au total un effort de plus de 15 milliards d’euros pour soutenir nos concitoyens les plus modestes.