A l’initiative de mon collègue député Jean-Marc Zulesi, j’ai cosigné avec 22 députés un courrier demandant au MEDEF de ne pas reculer et de poursuivre l’effort environnemental engagé depuis la loi LOM (Loi d’Orientation Mobilités).

Ce forfait implique une prise en charge par l’employeur des déplacements domicile travail quand ils sont réalisés en mode doux, actif ou partagé. Ce forfait encourage les mobilités actives et est une alternative incitative à la voiture.

La crise économique que nous traversons ne doit pas impliquer une marche arrière dans les efforts environnementaux. Elle est au contraire une occasion de mettre à plat notre modèle pour encourager une reprise respectueuse de l’environnement.