Le virus est toujours en circulation et le taux de contamination est reparti à la hausse. Il est essentiel de respecter collectivement les consignes sanitaires pour limiter l’effet d’une seconde vague.

En complément du respect des gestes barrières, le port du masque est une mesure efficace.
Un décret prend effet ce jour et rend obligatoire le masque dans un ensemble d’espaces clos.

Les magasins de vente, centres commerciaux, administrations, banques et marchés couverts sont concernés par le décret.
Ils s’ajoutent aux lieux, où le port du masque était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités dans les établissements recevant du public :
➜ Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
➜ Restaurants et débits de boissons.
➜ Hôtels et pensions de famille.
➜ Salles de jeux.
➜ Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement.
➜ Bibliothèques, centres de documentation.
➜ Établissements de culte.
➜ Établissements sportifs couverts.
➜ Musées.
➜ Établissements de plein air.
➜ Chapiteaux, tentes et structures.
➜ Gares.
➜ Hôtels-restaurants d’altitude.
➜ Établissements flottants.
➜ Refuges de montagne.

Dans les autres catégories d’établissements, le port du masque peut être rendu obligatoire par l’exploitant.

Pour en savoir plus: https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-la-covid-19/article/port-du-masque-grand-public-obligatoire-en-lieux-clos-faq