Le procès de l’association Artémis Handicap devait avoir lieu lundi 14 décembre. Reporté au 10 mars prochain, le Parquet a abandonné les poursuites pour maltraitance animale et n’a retenu que les plaintes pour escroquerie.

Cette décision est incompréhensible.

J’avais alerté le Préfet ainsi que la Direction Départementale de la Protection des Populations par courrier en 2019, à la suite de nombreux témoignages accablants de citoyens et de bénévoles ayant visité ou travaillé au sein de ce refuge. Suite à l’annonce de l’abandon des poursuites pour maltraitance animale, plusieurs m’ont recontacté pour exprimer leur colère et leur déception.

Malgré ces témoignages, des photos et vidéos odieuses et le rapport d’un confrère vétérinaire, le Parquet a décidé d’abandonner les poursuites pour maltraitance animale. C’est inexplicable.

Il reste dans ce soi-disant « refuge » des animaux en situation de maltraitance et de détresse – notamment un taureau, un lama, des ânes, des chevaux, une dizaine d’oiseaux, des chiens et des chats… – qu’il convient de saisir pour les libérer sans tarder.

Voici le courrier que j’ai adressé au Préfet ⤵️

2021.01.15-Préfet06-ARTEMIS