J’ai rencontré lundi dernier les agriculteurs de la FDSEA des Alpes-Maritimes, réunis autour de son président Jean-Philippe Frère, les Jeunes Agriculteurs et la chambre d’agriculture des Alpes-Maritimes à la Réserve des Monts d’Azur de Thorenc pour évoquer durant plus de 4 heures de nombreux sujets qui concernent le quotidien et l’avenir de nos agriculteurs:

  • Le CETA et le Mercosur
  • Le Loup et l’état des troupeaux
  • La sylviculture
  • Les Mesures Agri-Environnementales, intégrées dans une grande partie des exploitations de ma circonscription
  • Le Contrat de Transition Écologique signé à Grasse le 3 Juin dernier et qui inclut la création d’un statut de producteur de nature, pour lequel certains agriculteurs pourraient être recevables.
  • Le travail autour de la biodiversité

Michel Dessus, président de la Chambre d’Agriculture 06 était également présent, aux côtés de son directeur Xavier Worbe, pour me faire part des problèmes financiers rencontrés par la chambre. Entre le déplacement du MIN Nice Côte d’Azur et l’accompagnement de plus en plus accru des agriculteurs, en passant par leur pépinière d’entreprises agricoles, les projets fourmillent, mais les fonds manquent. Je leur ai apporté mon soutien dès jeudi en envoyant un courrier à Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture. Je lui ai détaillé les spécificités de l’agriculture de ma circonscription et des Alpes-Maritimes plus largement. Entre implantations en zone montagneuse et pratiques vertueuses, notre territoire est à part et mérite une attention particulière des plus hautes instances.