Deux communes de la deuxième circonscription des Alpes-Maritimes entrent dans le Club des Petites Villes de demain, le député Loïc Dombreval se réjouit d’une annonce porteuse d’avenir

Saint-Vallier de Thiey et Puget-Théniers rejoignent les 153 premières communes de France sélectionnées comme « Petites Villes de demain ».

Pensé depuis les territoires, le programme« petites villes de demain » est inclus dans le plan de relance gouvernemental. Il combine une approche et des modes d’action locaux et nationaux pour apporter une réponse sur-mesure adaptée à leurs enjeux. Un objectif : accompagner le développement économique et social des petites communes de moins de 20000 habitants qui remplissent une fonction de centralité dans les territoires ruraux.

Nos territoires ruraux sont exposés à des risques multiples, comme l’éloignement des services essentiels et équipements de proximité au bénéfice des grands centres urbains ou l’érosion de l’activité commerciale.  Les « petites villes de demain » doivent bénéficier d’un accompagnement pour porter et revitaliser tout leur territoire.
Véritable boîte à outils, le programme, piloté par l’agence nationale de la cohésion des territoires, offre aux communes sélectionnées un soutien financier, une ingénierie et des partenariats privilégiés pour porter leur projet de territoire dans une dynamique de transition écologique.

Avant d’être sélectionnées, les communes, emmenées par leurs maires, ont dû mener un diagnostic avant de définir une stratégie et des actions à déployer sur 6 ans dans le cadre d’un projet de territoire.

A Saint-Vallier de Thiey, le maire, Jean-Marc Délia, s’emploie à redynamiser tout un territoire. Ici, la maison du département et sa médiathèque, la maison de santé ou encore le collège Wiesenthal sont des centres névralgiques pour les habitants des communes rurales alentours telles que Andon ou Séranon. L’enjeu est le développement des transports, mais également la valorisation des commerces de proximité.  

Avec 1880 habitants, la petite ville de Puget-Théniers tient lieu de bourg pour les habitants des valllées de la Roudoule et du Var. Les enjeux sont aussi variés que nombreux, avec une priorité donnée au retour de médecins sur la commune et la réhabilitation du centre-ville. Ici, le nouveau maire Pierre Corporandy mène une politique volontariste et a déjà engagé la transition écologique du village, en encourageant des initiatives telles que Chrysalis qui transforme les déchets plastiques en carburants.

Saint-Vallier de Thiey et Puget-Théniers entrent dans le Club des petites villes de demain et pourront dès lors bénéficier d’un réseau national pour partager leurs expériences et leurs conseils pour revitaliser leur territoire.

En plus d’un accompagnement personnalisé tout au long des 6 prochaines années, les deux communes auront notamment accès à :

  • Un projet alimentaire territorial pour créer des circuits courts, lutter contre le gaspillage ou encore favoriser le développement des filières locales,
  • Des financements pour des opérations de recyclage des friches industrielles et du foncier déjà artificialisé,
  • Un accompagnement de la Fondation du patrimoine pour rénover le patrimoine historique et culturel,
  • Des travaux d’aménagement pour les réseaux cyclables ou des places de stationnement pour vélos proches des pôles d’échanges,
  • Micro-folie, un accès numérique aux 12 établissements culturels nationaux et d’un pack numérique,
  • Des aides pour la rénovation énergétique des bâtiments privés.

 « Les communes de Saint-Vallier de Thiey et de Puget-Théniers sont des points névralgiques pour ma circonscription, stratégiques sur le plan social et économique. Je suis ravi de cette sélection, qui vient récompenser le travail des équipes municipales et de leurs partenaires. C’est une annonce porteuse d’avenir, qui réconcilie l’Etat et les territoires. Je me tiens naturellement aux côtés de Jean-Marc Délia et de Pierre Corporandy pour poursuivre leurs projets et pour les soutenir à l’échelle nationale, comme je le fais depuis 2017 » a réagi le député après l’annonce des communes sélectionnées pour être « Petites Villes de Demain ».