La Tempête Alex a frappé nos Alpes-Maritimes, laissant derrière elle un spectacle de désolation, un bilan provisoire de 5 morts et 21 disparus, de centaines de personnes sinistrées, et un bilan économique qui se chiffrera en centaines de millions d’euros. 

Je tiens une nouvelle fois à rendre hommage et à remercier toutes ces femmes et tous ces hommes qui ont œuvré pour protéger les populations et pour les accompagner dans l’épreuve douloureuse qu’ils vivent aujourd’hui.
Grâce à eux (bilan daté du 08/10):
• 800 sauvetages et mises à l’abri ont été effectués ;
• 1 490 personnes ont été évacuées par hélicoptère ;
• 700 personnes ont été accueillies dans des centres d’hébergement d’urgence ;
• 1 863 appels ont été reçus à la cellule d’information du public de la préfecture et 1148 levées de doute ont été réalisées.

Cette désolation a ému bien au-delà de notre territoire et une solidarité hors du commun s’est organisée. Des initiatives altruistes, une mobilisation des élus locaux, des entreprises, des institutionnels, des habitants des communes sinistrées et de tout le département, de la Région et de l’Etat… Tous à pied d’œuvre pour entamer une reconstruction rapide, mais résiliente et solidaire.

DEPLACEMENT DU PRESIDENT DANS LES ALPES-MARITIMES
 Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé des mesures rapides et fortes pour permettre à notre département de se reconstruire rapidement.

  • Création d’un fonds d’urgence de 100 millions d’euros, et plusieurs centaines de millions ultérieurement,
  • Mise en place d’un tour de table des financeurs organisé sous l’égide du Préfet et impliquant les acteurs privés, la région, le département, la métropole, la SNCF, …
  • Soutien social, administratif et psychologique des victimes dans 3 guichets uniques mis en place à Breil-sur-Roya, Saint-Martin de Vésubie et Roquebillière,
  • Etat de catastrophe naturelle reconnu pour 55 communes du département,
  • Etat de catastrophe agricole prochainement reconnu,
  • Déblocage d’une enveloppe de 50 millions d’euros dans le cadre du fonds Barnier pour permettre une aide à la reconstruction au-delà de ce que les assureurs remboursent. Ce fonds a pour objectif de prévenir les risques naturels. Il accompagnera jusqu’à 80% les habitants sinistrés

IMPORTANT: L’état de catastrophe naturelle facilite les indemnisations par les assurances. Les sinistrés ont 10 jours à compter de la publication au Journal Officiel de l’arrêté pour faire valoir leurs demandes d’indemnisations auprès des assureurs.

Consulter ici la liste provisoire des 55 communes concernées par l’arrêté « Catastrophe Naturelle ».

DANS MA CIRCONSCRIPTION

Les 72 communes de ma circonscription ont été diversement touchées, mais partout la solidarité a été la plus grande force des habitants et de leurs élus.
Je tiens à féliciter les maires et équipes municipales, qui, dès les premières décisions du Préfet, ont pris leurs responsabilités et ont fermé des routes, coupé des ponts, incité les commerçants à fermer leurs portes ou les habitants à rester chez eux. D’autres ont mis à disposition très rapidement des espaces d’accueil pour les populations évacuées.
Tous ont permis de limiter l’impact de la tempête. Tous sont désormais à l’œuvre pour aider les sinistrés et imaginer la reconstruction de leurs villages.
Je me tiens aux côtés des habitants et des maires de ma circonscription pour les soutenir et leur permettre de faire aboutir leurs demandes plus rapidement.
 

Avec Marc Belvisi, Maire de Pierrefeu, commune de ma circonscription durement touchée.
Accompagnement des familles sinistrées dans leurs procédures administratives et juridiques.
Avec Patricia Demas, Maire deGilette et récemment élue sénatrice, pour évoquer les questions d’aménagement durable du territoire des Alpes-Maritimes.
Rencontre avec la Direction et quelques résidents de l’EHPAD de Revest-les-Roches privés d’eau potable depuis la tempête.
A Tourette-du-Château, le nouveau maire Laurent Baudoin fait face à des difficultés importantes puisque la station d’épuration a été ensevelie par la boue. Je lui ai assuré ainsi qu’au maire de Toudon, Pierre Corbin, que je l’aiderai à obtenir toutes les aides nécessaires pour rebâtir de manière durable.

Le Président de la République a signé l’arrêté de catastrophe naturelle ce mercredi 7 octobre à la suite du passage de la Tempête Alex sur les côtes bretonnes et dans les Alpes-Maritimes.
Les sinistrés ont 10 jours pour déclarer leur sinistre, à compter de la publication au Journal Officiel, le 8 octobre, de cet arrêté.
Leur déclaration de sinistre doit être faite par courrier recommandé avec accusé de réception, en indiquant les agents naturels à la source du trouble: « inondation et coulée de boue », à l’aide du document suivant:

Certaines communes de ma circonscription n’ont pas encore été classées en état de catastrophe naturelle. Mon rôle est des les aider à bénéficier de ce classement le plus rapidement possible.

Mise à jour du 14 Octobre 2020:

  • Pour les ENTREPRISES

Le ministre de l’économie, des finances et de la relance, Bruno Le Maire a annoncé le mardi 13 octobre, devant des entrepreneurs réunis par Nice-Matin, des mesures pour accompagner les entreprises sinistrées par la tempête Alex:
1️⃣ Un report de charges jusqu’à la fin de l’année pour toutes les entreprises touchées, puis, au début de l’année, une étude au cas par cas et de possibles annulations de charges;
2️⃣ Le recours possible à un plan de relance ou à des crédits nécessaires, dans le cadre du fonds d’urgence 06, annoncé par Emmanuel Macron mercredi dernier lors de sa venue dans les Alpes-Maritimes;
3️⃣ Une prolongation du délai de déclaration de sinistre, possible désormais jusqu’au 15 novembre.

Toutes ces mesures illustrent un soutien de l’Etat le plus efficace et le plus rapide possible en apportant les moyens financiers nécessaires à la reprise.

Je tiens à remercier tous les héros du quotidien qui se sont mobilisés pour aider les sinistrés. A côté du travail formidable accompli par nos policiers, gendarmes, pompiers, forces de sécurité civile et militaires, des centaines de personnes se sont engagées.
Des communes, à l’initiative de leurs élus ont mis à disposition des gymnases, des salles pour accueillir les sinistrés, ont activé des points de collecte. 
Les associations et les entreprises se sont mobilisées pour apporter des produits et services utiles aux populations sinistrées.
150 agents des services de la Métropole Nice Côte d’Azur récoltent vivres et autres produits de première nécessité au Nikaïa, où les dons affluent depuis le week-end dernier. 
Sans entrer dans le détail de ces initiatives municipales, métropolitaines, départementales, régionales ou citoyennes, il est important de valoriser ces magnifiques initiatives et élans de solidarité. 
MERCI à tous ceux qui contribuent, à leur échelle, à apaiser les douleurs et le chagrin des sinistrés de la tempête Alex.