Concerné par la vague d’actes criminels dont sont victimes des chevaux depuis plusieurs mois, le député Loïc Dombreval est allé aujourd’hui à la rencontre de Frédérique Goutard, présidente de l’association « Cheval Libre ». Dans son refuge de Saint-Isidore, elle recueille des chevaux de course et poneys de manège réformés. 17 pensionnaires dont elle prend soin au quotidien grâce à son équipe de bénévoles.

Dans un contexte anxiogène, et après une période de confinement délicate pour tous les refuges, le député a tenu à saluer le travail remarquable mené au service du bien-être de ces animaux, sauvés pour la plupart de l’abattoir.

Le député a rappelé l’investissement et l’engagement des forces de l’ordre, notamment dans les Alpes-Maritimes, où l’adjudant Tramutolo, en charge du poste à cheval de Villeneuve-Loubet, est désormais à la tête du nouveau pôle de gendarmerie d’alerte et de suivi des équidés, dit « Pégase », qui réunit une vingtaine de référents dans 50 brigades du département.